PRÉSERVATION DES SITES

ET DES ESPÈCES

Intégration du savoir autochtone dans les pratiques de gestion de forêts  au Myanmar

Les zones forestières du paysage de Hkakaborazi, dans l'État de Kachin, dans la partie la plus septentrionale du Myanmar, abritent une importante population de Rawang. Les Rawang ont historiquement eu une relation harmonieuse avec leur environnement, contribuant à la préservation de la forêt et de ses écosystèmes. Leur situation actuelle dans la forêt est maintenant tendue en raison d'un cadre de gestion moderne qui ne reconnaît pas pleinement leurs droits traditionnels, leurs pratiques et leur mode de vie et menace ainsi leurs moyens de subsistance.

 

Alors que le gouvernement du Myanmar est en train de préparer une proposition d'inscription du paysage Hkakaborazi sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, la nécessité d'intégrer les pratiques traditionnelles et la participation des communautés locales est une question prioritaire.

 

C'est pourquoi le Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, en partenariat avec la Fondation Iris, a entrepris un projet  dont les objectifs sont les suivants :

 

  • amélioration de la compréhension des connaissances autochtones concernant la gestion des forêts au sein des communautés Rawang,
  • identification des obstacles à la mise en œuvre de ces connaissances,
  • recommandation aux décideurs afin d'exploiter ces connaissances.

 

L’avenir des hautes montagnes du monde

Née aux États-Unis en 2010 pour donner voix à la mobilisation autour des impacts humains sur les glaciers du Denali (Alaska), la Sustainable Summits Conference est passée en 2014 par le Colorado puis en 2016 par la Nouvelle Zélande et le Aoraki /Mount Cook National Park.

 

En 2018, la quatrième édition se veut à la fois inscrite dans la continuité des fondateurs et dans le renouvellement des thèmes interrogés. Pendant trois jours, des gestionnaires de site de haute montagne, des alpinistes, des chercheurs, des acteurs du monde associatif et des entreprises innovantes du monde entier se retrouveront à Chamonix. Ils partageront leurs expériences et proposeront des solutions pour l’avenir des hautes montagnes.

 

La Fondation Iris soutient financièrement cet évènement.

Protection des lémuriens de Madagascar avec l'UICN

Emblèmes charismatiques de l'île-continent, on ne  trouve les lémuriens qu'à Madagascar. La déforestation et le braconnage de ces dernières années ont fait des lémuriens le groupe de mammifères le plus menacé de la planète avec 99 % des espèces – estimées à plus de 100 – en danger critique.

 

Le Plan d’action pour les lémuriens du Groupe de spécialistes des primates de la Commission de la Sauvegarde des Espèces (CSE) de l’UICN a identifié 30 sites prioritaires pour des activités de conservation. Le programme SOS - Sauvons nos Lémuriens s'aligne étroitement sur ce plan.

 

La Fondation Iris soutient financièrement 4 de ces projets.

Inventaire des lacs glaciaires à risques au Népal

Un très violent séisme a frappé le Népal le 25 avril 2015 (7,8 sur l’échelle de Richter). Il a été suivi depuis par de nombreuses répliques. Sur tout le territoire, les tremblements de terre ont réactivé les risques naturels : avalanches, glissements de terrain, chutes de blocs, ruptures de lacs glaciaires...

 

Le service d’hydrologie et de météorologie du gouvernement népalais (DHM) a demandé à l’association Des Géorisques et Des Hommes d'intervenir en urgence pour estimer et prioriser le risque sur 20 à 25 lacs actuellement considérés comme à fort risque de rupture et effectuer des visites de diagnostic.

 

La Fondation Iris soutient cette étude qui aura lieu en fin d'été 2015.

Septième Congrès des Jardins Botaniques européens

Le Muséum national d'Histoire Naturelle de la ville de Paris,  dont l’objet est la recherche scientifique, l’expertise, l’enseignement et la formation dans les sciences de la Vie et de la Terre, va, pour la première fois en France, organiser le Septième Congrès des Jardins Botaniques européens. Il aura lieu du 6 au 10 juillet 2015.

 

La Fondation Iris apporte une aide financière pour conforter l’organisation du congrès qui vise la protection de la biodiversité végétale et la mise en valeur du rôle des Jardins Botaniques dans la conservation des plantes et la sensibilisation à la préservation de la biodiversité.

Tourisme durable pour le Patrimoine Mondial de l'UNESCO

La planification et la gestion durable du tourisme est un des défis les plus urgents pour le futur de la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Les responsables de sites n'ont souvent pas en leur possession les outils et le savoir faire pour gérer efficacement le tourisme, optimiser ses effets et minimiser l'impact négatif.

 

En partenariat avec l'UNESCO, la Fondation Iris  aide financièrement à développer les outils qui permettront de changer la manière de gérer le tourisme sur les sites du patrimoine mondial ; ces outils collaboratifs et évolutifs ont pour but de propager les idées innovantes et les expériences concluantes auprès des instances  locales et nationales chargées de la gestion des sites.

Interprétations plastiques autour de la Villa Viardot à Bougival

© FRANÇOISE BRENCKMANN

En 2013 la Fondation Iris a financé la mise en valeur artistique du Parc paysager de la Villa Viardot où a lieu le Festival de Musique de Bougival,  organisé par l'association des Amis de Georges Bizet.  Située en face de la maison où Bizet a composé Carmen,  au pied de la "colline des Impressionnistes", cette propriété de 4 hectares, d'une grande valeur paysagère et culturelle,  est l'écrin de la Villa de la cantatrice Pauline  Viardot, et de la Datcha de l'écrivain Ivan Tourgueniev.

 

Les trois oeuvres réalisées  par l'artiste suisse Andreas Kressig, faisant écho  à la sauvegarde du site, ont invité les visiteurs à mieux découvrir le parc.

 

Une armoire, placée dans la roseraie, est exposée aux intempéries, à l’image de la Villa, comme laissée à l’abandon, dans l’attente d’un sauvetage. Un muret  constellé de DVD aux reflets arc-en-ciel évoque des traces musicales des musiciens ayant vécu et joué dans la Villa. Des barrières de sécurité dorées  forment un collier autour de la Villa et passent d'une fonction de protection du public à celle de défense du site en péril.

Fondation Iris, 40 avenue Hoche, 75008 - Paris, France